Etape 16b: Sargans – Chur

Détails

  • Sargans

  • Coire

  • 34 km

  • 08:30 h

  • 145 m

  • 35 m

Du centre du village de Sargans, nous prenons la Rheinstrasse (vers le Rhin / est). Les panneaux de randonnée nous indiquent le chemin vers Bad Ragaz. Sur la digue du Rhin, en remontant le fleuve, notre regard tombe de l’autre côté du Rhin sur les parois rocheuses verticales du Fläscherberg. Passé un premier pont, puis sous le pont de l’autoroute jusqu’au pont ferroviaire (après environ 5 km), la station thermale bien connue est à notre droite


Points d’intérêt

Km 8 Bad Ragaz est situé au confluent de la Tamina et du Rhin. Depuis le 19ème siècle, l’eau thermale est collectée à Bad Pfäfers et dirigée vers le bain thermale de Bad Ragaz. Avec ses grands hôtels, l’endroit jouit d’une grande nommée dans le tourisme international.

La Grand Hôtel Ragaz, à l’époque, était étroitement liée à l’abbaye bénédictine de Pfäfers, sur la colline au-dessus de Bad Ragaz.

Un chemin mène de Pfäfers dans les gorges de Tamina à une source thermale, où un premier bain a été construit en 1630. La source thermale dessert désormais la célèbre ville thermale de Bad Ragaz, également connue pour son exposition triennale de sculptures en plein air la Bad RagArtz, qui a lieu tous les trois ans.

A Bad Ragaz, Johanna Spyri a écrit l’histoire de Heidi vers 1880, qui se déroule dans le Maienfeld opposé sous la montagne Falknis.

Nous traversons le Rhin sur le pont ferroviaire.

De la fin du pont, nous marchons sur un beau chemin forestier le long du Rhin sur le côté droit jusqu’au pont suivant. (Possibilité de raccourcir: il suffit de suivre le cours du Rhin jusqu’à Coire. Cela raccourcit l’étape d’environ 4-5 km).

Nous quittons le Rhin et atteignons le village

Km 11 Maienfeld. Maienfeld a été mentionnée pour la première fois au 4ème siècle. A partir du 14ème siècle, des Walser (émigrants venant du Valais en Suisse) ont immigré dans la région et ont fondé plusieurs colonies sur les hauteurs, qui sont devenues une partie de la ville en tant que communautés des Walser, mais dont les habitants n’ont été incorporés au droit de la ville que des siècles plus tard.

La vieille ville avec les vestiges de l’enceinte de la ville, le château de Brandis et le château de Salenegg sont inscrits à l’inventaire des sites suisses qui méritent d’être protégés car d’importance nationale.

La viticulture a joué un rôle important depuis des temps immémoriaux et est la plus grande branche de l’économie. La cave du château de Salenegg est considérée comme la plus ancienne cave existante en Europe.

Depuis la publication du roman Heidi de Johanna Spyri, la commune est le foyer de ce personnage. Il y a aussi des pièces de théâtre périodiques sur Heidi.

Un peu en montée, nous atteignons le centre du village, où nous quittons la route principale et suivons le panneau de randonnée en direction de Jenins. Nous parcourons maintenant les célèbres vignobles de la Bündner Herrschaft et profitons d’une vue magnifique sur Pfäfers au dessus de la rive gauche du Rhin, avec l’imposante église monastique baroque largement visible (construite à la fin du 17ème siècle).

Un chemin continue de Pfäfers vers Vättis avec le Drachenloch (découvertes d’outils et d’ossements d’ours il y a 50 000 ans) et jusqu’à Saint-Martin (village des Walser). De Vättis, un autre chemin mène par le col de Kunkels à Tamins jusqu’au confluent du Rhin et du Vorderrhein. Cette transition existait déjà comme piste de mulet à l’époque romaine.

Km 16.5 Malans. Aussi un village viticole de la Bündner Herrschaft. Un téléphérique mène de Malans à un alpage (1800 m d’altitude), d’où des randonnées vers les montagnes Falknis et Vilan peuvent être entreprises. De la terrasse du restaurant, vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur la vallée du Rhin et les montagnes environnantes.

Nous traversons la rivière Landquart entre Malans et Zizers. Celle-ci se jette dans le Rhin au village du même nom. Nous passons ensuite le château de Marschlins, à l’origine un château entouré de douves. Le complexe inhabituel est une fondation épiscopale et date probablement du milieu du 13ème siècle, un bâtiment précédent ne peut être exclu.

Km 23 Zizers. Le village, situé sur la principale voie de circulation du lac de Constance à Coire et jusqu’aux cols alpins des Grisons, est mentionné dans un document en 824. Cependant, les découvertes de l’époque bronze et romaine suggèrent une origine coloniale beaucoup plus ancienne.

De 1962 jusqu’à sa mort en 1989, Zita, la dernière impératrice d’Autriche et reine de Hongrie, a passé les dernières années de son exil de soixante-dix ans à l’abbaye de Saint-Jean.

Nous prenons le chemin vers la gare, traversons les voies du Chemin de fer rhétique et des CFF, passons sous l’autoroute et nous retrouvons sur la rive droite du Rhin. De là, nous marchons le long du Rhin jusqu’à Coire, le lieu de l’étape d’aujourd’hui. Ce bout est assez long. Il peut être raccourci en utilisant soit le train (RhB) de Landquart, Zizers ou Untervaz ou le car postal jusqu’à Coire. Un bus de la ville de Coire peut également être pris jusqu’à la gare et au centre-ville.

Km 34 Chur. Les Romains ont conquis 15 avant JC. la région et a appelé la province de Raetia. Coire a été fondée dès le 4ème siècle après JC comme premier évêché au nord des Alpes. En 451 Asinio, un évêque est mentionné dans un document. Coire est tombé sous la domination franque au 6ème siècle. L’église de Saint-Etienne, construite au 5ème siècle, se tenait près d’un cimetière médiéval précoce. Probablement au 8ème siècle, un premier bâtiment de St. Luzi a suivi juste à côté.

De Coire, il y a à choisir entre deux options  pour continuer:

  • sur le col du Splügen. Vous suivez chemin de Saint-Jacques des Grisons (adhésif vert avec le numéro 43) jusqu’à Reichenau, là-bas sur des sentiers de randonnée jusqu’à Thusis (environ 35 km) et de Thusis sur un itinéraire bien balisé par la Via Mala jusqu’à Andeer, village de Splügen, col de Splügen, Isola à Chiavenna.
  • sur le col du Lukmanier. Vous suivez chemin de Saint-Jacques des Grisons (adhésif vert avec le numéro 43) jusqu’à Disentis et de là sur des sentiers de randonnée sur le col du Lukmanier jusqu’à Olivone, Biasca, Bellinzona, Lugano, Como, Milano, Pavia, Bobbio.

Vous trouverez des informations sur Coire et l’hébergement à l’étape 16a.

 

360 android apple household left loading location map marker menu nav-info nav-map nav-qr-code nav-quizz right search square tick trophy update